Vineyard Kids Worship
Servant Wide Awake
Chargement...
ESSENTIEL radio
Le Flash Info
Chargement...
MMK
Aujourd'hui le Roi...
Héritage
Si je n'ai pas la charité
ALBUM : Album inconnu
   Je vote

 REPLIER LE PLAYER 
Accueil > News > Evènements > Sens unique en interview
 
RSS
Sens unique en interview
[05.10.2017]

Commentaires Envoyer à un ami Imprimer

Sens unique en interview

" NOTRE HISTOIRE EST TOTALEMENT IMPROBABLE "


À l'occasion de la sortie du 4ème album de Sens Unique "Voir s'ouvrir la mer", ESSENTIEL radio a rencontré Laurent Teillol pour une interview. Le leader de la formation nous raconte la genèse du disque, l'inspiration de leurs nouvelles chansons et évoque les liens d'amitié qui unissent le groupe. Interview !





Alors que Sens unique sort son quatrième album "Voir s’ouvrir la mer", comment tu te sens Laurent ?

Très très bien, très content de cette sortie même si on a pris le temps ! On était pas pressé on va dire (rires)… mais on est très content que ça arrive à terme !


"Voir s’ouvrir la mer", c’est à la fois le nom de ce nouvel album arrangé par Fred Flohr et mixé par Joël Arena, mais c’est aussi le titre du premier single magnifiquement mis en images par Loïc Morlon. Qu’est-ce que cette chanson a de particulier pour que vous l’ayez choisie comme titre d’album ?

Plusieurs choses ! Déjà c’est un titre qu’on a composé il y a très longtemps, avant même notre 1er album... un "vieux morceau" on peut dire ! En fait, cette chanson nous tenait à cœur mais on avait pas pu l’intégrer aux précédents albums pour des questions de cohérence.
Ensuite, il y a dans "Voir s’ouvrir la mer" cette symbolique de l’ouverture de la mer, la création des déserts, le fait que Dieu crée des choses là où on ne s’y attend pas. C’était quelque chose de fort et, je pense, qui se retrouve à plusieurs reprises dans l’album.


Parlons un peu du style de l’album. On a évidemment reconnu le son pop rock caractéristique de Sens unique, mais aussi quelques sonorités venues du far west, des accents folk, une petite ambiance cathédrale, une touche électro aussi... Comment définirais-tu le style global de cet album ?

     
           

Ça reste pop-rock mais effectivement il y a aussi quelques sonorités électro ou folk… Après, on est pas très calculateur dans la construction de nos albums. On fait la musique qu’on sait faire et qui nous plaît. Et pour ceux qui connaissent nos autres albums, on retrouve notre identité musicale. Mais on essaie toujours de créer quelque chose, d’être novateur quand on peut le faire, avec nos moyens. Donc j’espère que les petites surprises que tu as décrites vont plaire !


Pour ce quatrième album, on ne change pas une équipe qui gagne comme on dit ! Toi Laurent, tu restes bien sûr à la guitare folk et au micro, que tu partages toujours avec Myriam...

Oui Myriam, qui est plus présente sur cet album et c’est un choix de notre part. J’espère que vous pourrez apprécier sa voix, on a l’impression qu’elle se bonifie avec le temps !
Son mari Cédric est aux percussions et à la batterie, il est notre "basteur" (Cédric est pasteur, ndlr) ! Il y a David à la basse, Fabien aux claviers, Fred qui est notre guitariste. Et enfin Fabrice que j’appelle "l’impact player du groupe" pour ceux qui connaissent le rugby ! C’est notre violoncelliste et un musicien un peu à part. De grand talent, d’une grande sensibilité et qui souvent fait la différence. Un gros + pour nous en live, par sa créativité.


Tu décris Sens unique comme un groupe dont "l’histoire, de vos débuts jusqu’à aujourd’hui, est improbable". Pourquoi donc ?

     
            
     

D’abord, en tant que groupe, notre rencontre est assez improbable. On est surtout des amis avant d’être des musiciens, ce qui assez incroyable. On aurait pu chercher des musiciens pour créer un groupe mais c’est l’inverse qui s’est passé : ce sont des amis qui ont fait de la musique ensemble.
Improbable aussi, parce qu’à la base, on ne voulait pas faire d’album. On voulait juste avoir un petit enregistrement pour le donner à la fin des concerts. Et au final, on en est au 4ème album !
Et puis pouvoir continuer à faire de la musique en plus de tout ce qu’on fait personnellement en dehors, tout cela aussi est totalement improbable !


Quel regard portes-tu sur l’évolution du groupe depuis vos début en 2009 avec l’album Contre-jour ?

Je dirais que le groupe a évolué dans sa mentalité, son engagement, sa façon d’appréhender la musique et ce qu’elle véhicule. Bien sûr, notre évolution reste très influencée par ce ce que Dieu fait dans nos vies et par nos convictions de chrétiens.


En parlant de convictions justement, quel message avez-vous voulu partager sur ce nouvel album ?

     
            
      

C’est vraiment notre foi en Jésus qui est le moteur de tout ce qu’on fait, et depuis les débuts du groupe, on a vraiment à cœur de partager notre foi. Dans nos albums précédents, les textes nous permettaient d’aller chercher les gens, de les inviter à la foi, à se poser des questions... Là, on est plus sur un album avec des prières mises en musique. Sans vouloir faire de cours de théologie (rires), ça peut être une prière de remerciement à Dieu, ça peut être une interrogation ou au contraire une proclamation… Il y a un peu de tout ça dans cet album et c’est ce qui fait la différence avec les précédents.


En tout cas, il y a un thème encore bien présent sur cet album et que l’on retrouve dans le nouveau single "Made in Golgotha" diffusé sur ESSENTIEL, c’est la croix ! Alors qu’a-t-elle de si important cette croix pour Sens unique ?

La croix, c’est là où tout commence. On est aujourd’hui ce que l’on est parce que Jésus est mort sur la croix. C’est à la fois très simple mais c’est extrêmement puissant pour nous ! Et on veut inviter les gens à se tourner vers la croix. La Bible dit qu’il n’y a qu’un seul chemin, c’est celui-là. C’est ce qu’on chante dans ce titre "Made In Golgotha".


Sur les 10 chansons qui composent ce nouvel album, est-ce qu’il y en a une qui te touche plus que les autres Laurent ?

Difficile… On va dire "Merci" que chante Myriam. Un titre qui dit tout simplement "merci Jésus, merci mon Dieu". C’est peut-être la chanson la + épurée de l’album mais qui une fois finie, m’a vraiment touché comme si je l’écoutais pour la première fois. J’espère qu’elle touchera les gens aussi !


Une très belle chanson en effet ! Autre titre fort sur cet album, c'est la chanson "Pierre à pierre"...

"Pierre à pierre", c’est en quelque sorte une chanson pour les maçons (rires) ! Ce titre nous parle simplement de Dieu qui est capable de reconstruire là où il y a des ruines. Certains membres du groupe sont passés par des moments vraiment difficiles avant cet album, et c’est probablement ça qui a inspiré ce chant. On peut tous traverser des situations où on est "au fond du trou" comme on dit, avec l’impression que c’est impossible que ça reparte… Et ce chant "Pierre à pierre" dit que Dieu reconstruit sur nos vies. Il est capable de faire verdir en plein milieu d’un désert, d’ouvrir la mer en deux, de faire des chose totalement improbable pour nous !



 

 
   Suis l’actualité de Sens unique sur leur site internet officiel et leurs pages Facebook et Instagram
   Écoute et/ou télécharge le nouvel album de Sens unique sur iTunes ou Amazon


 
     



Commentaires
Pas de commentaire pour le moment.

J'ajoute un commentaire
Tu veux publier un commentaire ?

Il te suffit d'ouvrir une session ou de t'inscrire pour avoir accès à cette fonctionnalité.

Facebook
Twitter
Instagram
Soundcloud
YouTube
Snapchat

BoomBox Time
Solideo
Star Wars
ESSENTIEL Lego
Manou
ESSENTIEL Lego
ESSENTIEL Lego
ESSENTIEL Lego
ESSENTIEL Lego

Soutiens ta radio
Contacts
Podcasts
RSS